Préparation à l’examen VTC 2017

Notre Politique de Formation

Pour rappel, la formation initiale telle qu’elle était proposée jusqu’en 2015 a été remplacée à compter d’avril 2016 par un stage de préparation à l’examen rendu obligatoire par l’arrêté du 2 février 2016 relatif à la formation et à l’examen des conducteurs de voiture de transport avec chauffeur VTC  », examen théorique lui-même remplacé par un nouvel examen issu de la loi Grandguillaume adoptée définitivement fin décembre 2016 et mise en application  suivant décret d’application n°2017-483 du 6 avril 2017 et des arrêtés ministériels publiés à la même date et fixant les modalités de sa mise en oeuvre.

Ce nouvel examen 2017 se compose de 2 épreuves successives :

  • une épreuve théorique dite « d’admissibilité » prenant la forme de questionnaires (QCM et QRC) en tronc commun Taxis et VTC, que les candidats doivent réussir pour pouvoir se présenter à :
  • une épreuve pratique dite « d’admission » de conduite et d’accueil client.

Ces examens sont désormais organisés par les Chambres des Métiers et de l’Artisanat (CMA) et le nombre de places est limité.

Le calendrier des épreuves d’admissibilité (épreuves théoriques) pour l’Ile de France a été arrêté pour : ce sera le dernier mardi de chaque mois à compter du mardi 30 mai 2017.

Pour les épreuves pratiques (d’admission), les candidats reçus à l’épreuve théorique seront convoqués par leur CMA dans un délai de 1 mois ½ à 2 mois après leur admissibilité.

Nous proposons toujours en option une formation plus complète consistant en une préparation solide au nouvel examen VTC, suivie d’un complément de formation pratique et théorique au métier de chauffeur de Grande Remise.

ADF VTC vous prépare solidement au nouvel examen 2017 de Conducteur VTC au travers d’une formule exclusive combinant présentiel et formation à distance, sur 175 heures, soit 5 semaines.

 

Préparation au nouvel examen VTC 2017

Conformément à l’arrêté du 6 avril 2017 relatif aux programmes et à l’évaluation des examens d’accès aux professions de conducteur de taxi et conducteur de voiture de transport avec chauffeur, l’examen prévu à l’article R. 3121-7 du code des transports se compose des épreuves suivantes :

 

DÉROULEMENT DE L’EPREUVE THÉORIQUE VTC

Durée totale : 3h50
Nombre totale de questions : 107
Moyenne minimum à obtenir : 10/20
ÉPREUVE A : REGLEMENTATION DES « T3P »

  • Coefficient : 3
  • Durée : 45 minutes
  • Nombre de questions : 5 QRC notées sur 2 pts chacune / 10 QCM sur 1 pt
  • Note éliminatoire : inférieure à 8/20

ÉPREUVE B : GESTION

  • Coefficient : 2
  • Durée : 45 minutes
  • Nombre de questions : 2 QRC 2 pts / 16 QCM sur 1 pt
  • Note éliminatoire : inférieure à 6/20

ÉPREUVE C : SÉCURITÉ ROUTIÈRE

  • Coefficient : 3
  • Durée : 30 minutes
  • Nombre de questions : 20 QCM sur 1 pt
  • Note éliminatoire : inférieure à 6/20

ÉPREUVE D : FRANÇAIS

  • Coefficient : 2
  • Durée : 30 minutes
  • Nombre de questions : 3 QRC sur 2 pts / 7 QCM sur 2 pts
    (Attention  : – 1 pt au-dessus de 5  fautes d’orthographes aux 3 QRC)
  • Note éliminatoire : inférieure à 6/20

ÉPREUVE E : ANGLAIS (niveau A2)

  • Coefficient : 1
  • Durée : 30 minutes
  • Nombre de questions : 20 QCM sur 1 pt
  • Note éliminatoire : inférieure à 4/20

ÉPREUVE F : DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET GESTION SPÉCIFIQUE

  • Coefficient : 3
  • Durée : 30 minutes
  • Nombre de questions : 4 QRC sur 2 pts / 12 QCM sur 1 pt
  • Note éliminatoire : inférieure à 8/20

ÉPREUVE G : RÉGLEMENTATION NATIONALE SPÉCIFIQUE VTC

  • Coefficient : 3
  • Durée : 20 minutes
  • Nombre de questions : 2 QRC sur 4 pts / 6 QCM sur 2 pts
  • Note éliminatoire : inférieure à 6/20

 

DÉROULEMENT DE L’ÉPREUVE PRATIQUE VTC

Durée totale : 45 min
Moyenne minimum à obtenir : 12/20
BARÈME DE NOTATION

  • Préparation et réalisation du parcours : 2 pts
  • Sécurité et souplesse de la conduite / Respect du code de la route : 10 pts
  • Qualité de la prise en charge et de la relation client / Capacité à apporter des informations touristiques : 6 pts
  • Facturation : 2 pts

LE VÉHICULE POUR L’EXAMEN : Fourni par le candidat lui-même possédant un système de double commande, équipés de 4 portières et correspondant aux normes VTC (L : 4,50, l : 1,70 – puissance : 84 KW – véhicules hybrides dispensés des exigences de dimensions et puissance)

 

CONDITIONS D’OBTENTION DU NOUVEL EXAMEN

  • Réussir successivement les épreuves VTC  théorique puis pratique
  • Ne pas avoir une note sous le seuil éliminatoire

EXAMEN VTC MOYENNE GÉNÉRALE

  • La moyenne pondérée de l’ensemble des notes sur toutes les épreuves théorique doit être supérieure ou égale à 10/20.
  • Le candidat ayant obtenu son examen théorique VTC est admissible à l’épreuve pratique VTC. Il a alors 6 mois pour passer jusqu’à 2 fois l’examen pratique VTC.
  • Le candidat qui souhaite devenir VTC doit alors obtenir la note minimum de 12/20 à l’examen pratique.

EXAMEN VTC NOTE ÉLIMINATOIRE

Conformément à la nouvelle loi VTC 2017, pour chaque épreuve théorique, il existe une note minimale. Si le candidat obtient une note inférieure au seuil éliminatoire, il ne sera pas admissible à l’épreuve pratique.

 

JURY

L’examen VTC théorique est désormais pris en charge par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) depuis la réforme VTC Taxi 2017. C’est donc elle qui organisera et corrigera les examens VTC Taxi.

Le jury de l’épreuve pratique est composé d’un représentant de la CMA et d’un professionnel VTC (installé à l’avant, pouvant actionner les doubles commandes). Le jury tient le rôle de clients dans la mise en situation.

 

CONDITIONS ADMINISTRATIVES

Le dossier d’inscription des candidats à l’examen comporte les pièces suivantes :

  1. DEMANDE D’INSCRIPTION : Une demande d’inscription à l’examen présentée par le candidat qui comprend la date de la session d’examen souhaitée.
  2. PIÈCE D’IDENTITÉ : Une photocopie recto-verso de la carte nationale d’identité (ou du passeport) en cours de validité
  3. Pour les étrangers ressortissants d’un Etat non membre de l’Union européenne, l’autorisation de travail mentionnée au 2° de l’article L. 5221-2 du code du travail ;
  4. UN JUSTIFICATIF DE DOMICILE de moins de 3 mois
  5. PERMIS DE CONDUIRE : Une copie du permis de conduire de catégorie B en cours de validité et dont le nombre maximal de points n’est pas affecté par le délai probatoire prévu à l’article L223-1 du code de la route.
  6. CERTIFICAT MEDICAL tel que défini au II de l’article R. 221-11 du code de la route ;
  7. Une PHOTO D’IDENTITE récente,
  8. La SIGNATURE du candidat,
  9. DROIT D’INSCRIPTION : Pour être présenté à l’examen, le candidat doit s’être acquitté de ces droits d’inscription, qui s’élèvent à 195 € pour les 2 épreuves, 95 € pour une 2ème ou une 3ème inscription à l’épreuve pratique.
  10. Pour les candidats mentionnés aux quatre derniers alinéas de l’article 5, une attestation de réussite à l’épreuve d’admissibilité.

 

PIÈCES À FOURNIR À LA PRÉFECTURE (une fois l’examen réussi) :

Pour constituer le dossier de demande de carte professionnelle VTC, les pièces à fournir peuvent varier selon les départements, se référer à la liste fournie par votre Préfecture et consultable en ligne à la rubrique des Professions réglementées. Cette liste comprend notamment le diplôme PSC1 (Prévention et Secours Civiques de Niveau 1) ou équivalent (diplôme SST) de moins de 2 ans. (le PSC1 s’obtient à la suite d’une formation d’une journée dispensée par un centre de formation agréé comme ceux de la PROTECTION CIVILE, la CROIX ROUGE, les POMPIERS ou autres.